Connecting to LinkedIn...

W1siziisimnvbxbpbgvkx3rozw1lx2fzc2v0cy9dyxjlzxjucm90dgvyiezsl2pwzy9iyw5uzxitmi1uzxcuanbnil1d

9 erreurs qui font perdre au recruteur l’intérêt qu’il a pour vous

CV, job, emploi multilingue, embauche, entretien

Nous savons tous que la relation entre un recruteur et son candidat est une relation dépendante - le candidat a besoin d’aide tout au long du processus de recrutement et le recruteur est là pour satisfaire son client. Cependant, ce n’est pas parce qu’on dépend de l’autre que l’on ne peut pas perdre l’intérêt pour l’autre.
 
Oui, les candidats peuvent toujours partir seuls à la recherche d’un emploi - mais que se passe-t-il quand il s’agit de passer un entretien et que vous n’avez personne avec qui vous préparer ? Ne souhaiteriez-vous pas une aide professionnelle pour la prochaine étape, voire la première étape de votre carrière, que ce soit chez vous ou à l’étranger ?
 
Les recruteurs ne sont pas obligés de travailler avec tous les candidats qui se présentent à eux - les recruteurs peuvent se permettre d’être sélectifs sur le marché multilingue qui est très concurrentiel d’aujourd’hui.
 
En gardant cela à l’esprit, il y a 9 grandes erreurs de la part des candidats qui vont certainement faire perdre toute envie à un recruteur de Careertrotter de vous aider!

  • Être impoli(e) au téléphone

Lorsque nous appelons, nous nous informons généralement sur votre situation actuelle, sur ce que vous recherchez, l’emploi linguistique, le pays et le type d’entreprise dans laquelle vous souhaitez travailler. Quand nous entendons « Je n’ai pas le temps de faire ça » ou une autre remarque comme « Faites vite, je suis occupé(e) », nous pouvons perdre tout intérêt assez rapidement. Si vous n'avez pas le temps - pourquoi avez-vous postulé ?

Personne n’aime être parlé de la sorte - nous prenons le temps de faire votre connaissance pour vous trouver un emploi multilingue à l’étranger, pouvez-vous vraiment vous permettre d’être aussi grossier ?

  • Demander les spécificités de l’emploi

"Quel genre d’emploi avez-vous pour moi ?" Nous, les recruteurs, sommes habitués à entendre ce genre de question et la réponse n’est pas toujours celle attendue. Nous pourrions vous proposer un certain nombre d'opportunités multilingues et c'est pourquoi nous souhaitons discuter avec vous.
Non, nous ne pouvons pas vous envoyer les descriptions des emplois en premier car cela serait inutile pour nous deux. Nous aimons parler de l'emplacement, des économies recommandées et nécessaires pour déménager là-bas, de l'entreprise et, bien sûr, de l’emploi linguistique en lui-même. Prenez 10 minutes pour parler avec nous - vous serez heureux de l'avoir fait.

  • Vouloir tout savoir directement

Voulez-vous froisser un recruteur ? Voici un moyen infaillible de faire perdre tout intérêt au recruteur : demander trop d’informations sur l’emploi linguistique, le pays et l'entreprise sans rien offrir en retour. C’est la raison principale pour laquelle nous vous posons des questions, afin de vous présenter un emploi multilingue qui vous intéresse vraiment. Lorsque nous posons des questions sur les attentes salariales, nous ne sommes pas curieux. Nous devons simplement nous assurer que nous ne vous proposerons pas un emploi multilingue et un salaire qui ne vous intéresserait pas.

Nous travaillons ensemble - c'est une relation donnant-donnant.

  • Appeler pendant le week-end

C'est une question qui nous est régulièrement posée - mais ce dont les demandeurs d'emploi multilingues doivent se rappeler, c'est que les recruteurs ont aussi une vie. Nous travaillons toutes les heures, près de 50 heures par semaine, voire plus si nécessaire. Mais pour vous aider, nous avons également besoin d'un bon équilibre entre travail et vie privée. Nous demander de prendre un peu de notre temps libre pour vous appeler est tout à fait inconsiderable et nous fera perdre tout intérêt pour vous. Nous comprenons que vous êtes occupé et trouver du temps peut être difficile, mais il nous faut seulement 10 minutes pour vous aider à poursuivre votre carrière multilingue à l'étranger.


  • Le manque de respect

Personne aime qu’on leur manque de respect, cela va de même pour nous les recruteurs. Nous n'avons pas d'armure qui nous protège des commentaires méchants et insensibles. Cette attitude provoquera une perte d'intérêt auprès de nos recruteurs. Qui veut aider quelqu'un qui ne leur a montré aucun respect ? Quand un candidat envoi des e-mails sans formule de politesse, pas d’introduction mais juste un : "Appelez-moi maintenant !". Désolé, mon ami, mais vous ne recevrez aucun appel. Si vous nous aviez peut-être dit à l'avance quand vous étiez disponibles, nous n'aurions eu aucun problème à programmer un appel avec vous. Les bonnes manières ne coûtent rien.

  • Un profil n'est pas un CV

Nous voulons qu’un candidat nous envoie son CV – cela diminue notre temps de recherche et nous laisse plus de temps pour vous aider à trouver un emploi multilingue à l'étranger. Ce qui nous fera perdre tout intérêt, c’est quand une personne nous envoie un profil - parlant de leur compétences et de la manière dont elles les utilisent. Un profil n’est pas un CV. Nous avons besoin des noms des employeurs précédents, pendant combien de temps vous y avez travaillé et l’expérience acquise - sans oublier les langues parlées bien sûr. C’est à nous de déterminer quelles sont les compétences de votre CV, alors épargnez-vous les tracas - Envoyez-nous votre CV.

  • Les CV bâclés

Lorsque nous recevons des CV contenant de nombreuses erreurs de grammaire, des dates erronées et très peu de détails et d’ordre, nous pouvons perdre tout intérêt très rapidement. Surtout quand nous recevons un CV dans lequel on peut lire « Souci du détail » et un certain nombre de mots mal écrits directement en dessous.

La relecture de votre CV ne prend pas beaucoup de temps : ouvrez-le dans Microsoft Word, effectuez une vérification orthographique rapide et demandez à un membre de votre famille ou à un/une ami(e) d’y jeter un œil. Des erreurs, cela peut arriver mais pas tout le long du CV.


  • Une mauvaise gestion du temps

Vous avez manqué un appel de notre part ? Ce n’est pas un problème, nous vous aurons envoyé un e-mail et / ou un message vocal indiquant que nous avons appelé et vous demandant de nous contacter dès que possible.

Ce qui nous fait perdre tout intérêt, c’est quand nous programmons un appel avec vous, que vous ne répondez pas et ne nous contactiez jamais. Cela montre une mauvaise gestion de votre temps. Encore une fois, nous savons que la vie est imprévisible et que des choses peuvent surgir de nulle part. La seule chose que nous vous demandons est de nous tenir informés que vous êtes indisponible à ce moment-là et de nous envoyer l'heure à laquelle vous seriez libre d’être appelé. Cela maintient notre intérêt et nous sommes heureux de reporter.

  • Soyez réaliste - Faites vos propres recherches

Un recruteur de carrière multilingue n’a aucune envie d’aider un candidat qui n’a pas fait de recherche sur la vie et le travail à l’étranger dans un pays spécifique. Vous devrez faire une recherche sur le coût de la vie en général pour vous donner une idée du type de salaire attendu. N’oubliez pas que chaque pays peut avoir une monnaie différente. Par conséquent, lorsque nous parlons de travailler à Cracovie, il est inutile de convertir le salaire, car vous serez payé en zlotys.

L'échelle de rémunération peut varier d'un pays à l'autre, en raison du coût de la vie qui diffère d'un pays à l'autre et même d'une ville à l'autre. Vous pourriez avoir exactement le même emploi multilingue à Dublin et à Cork, mais avoir un salaire différent en raison du coût de la vie.

Soyez réaliste. C’est formidable que vous ayez un bon diplôme, mais sans expérience, il n’existe pas un seul poste de direction pour vous. Vous devrez commencer par le bas pour gravir les échelles. Avoir un diplôme n'est pas une garantie pour un salaire plus élevé - gardez cela à l'esprit.


Pour aller plus loin découvrez la page Archibat Blog