Connecting to LinkedIn...

W1siziisimnvbxbpbgvkx3rozw1lx2fzc2v0cy9dyxjlzxjucm90dgvyiezsl2pwzy9iyw5uzxitmi1uzxcuanbnil1d

Quelle est votre plus grande faiblesse ?

man and a computer, faiblesse, Travailler à l'étranger

Savez-vous réellement quoi répondre à cette question ? Beaucoup croient savoir jusqu'à ce qu'ils soient mis devant le fait accompli. Nous savons tous quelles sont nos forces - ce sont nos arguments de vente, mais en quoi sommes-nous faibles ?

Comment choisir une faiblesse qui ne me fera pas perdre mon emploi multilingue à l’étranger ?

Tout d’abord, dire que vous n’avez aucune faiblesse peut sembler être un bon argument, mais en réalité, cela vous donne l’air arrogant et assez malhonnête. Personne n’est parfait, nous avons tous des faiblesses et le recruteur / employeur le sait bien. Vous ne réduisez pas vos chances de travailler à l'étranger en en parlant.

Ce qui peut nuire vos chances est simplement dire quelque chose d’inapproprié ou qui aurait un impact sur le lieu de travail comme :

'' Je n’aime parler aux gens, je préfère travailler seul, alors restez loin de moi ''

C’est un cas extrême, mais vous voyez ce que nous voulons dire.

Vous pouvez habiller vos faiblesses de différentes manières - 2 pour être précise :

-Une faiblesse qui est une force déguisée

C’est une faiblesse à laquelle vous pouvez donner un effet positif. Prenons l’exemple des critiques - vous prenez peut-être cela à cœur et cela affaiblit votre confiance en vous et dans votre travail ?

Comment renverser la situation ? Vous pourriez dire que vous voyez les critiques de manière constructives, comme un moyen d’améliorer et développer vos compétences. Depuis, vous avez vu votre travail s’améliorer et vous êtes devenu plus ouvert à la critique.

-Une faiblesse que vous avez récemment surmontée

Vous pensez peut-être : si c'est une faiblesse j’ai récemment surmonté, est-ce vraiment encore une faiblesse ?
C’est une faiblesse que vous pouvez donner, qui montre au recruteur / à l’employeur que vous êtes au courant de vos lacunes et que vous êtes prêt à y travailler.

Un exemple ici pourrait être « la gestion du temps ». Vous avez remarqué que les tâches prenaient trop de temps ou que vous ne terminiez jamais à temps. Expliquez-leur comment vous avez surmonté cette faiblesse : vous avez demandé des conseils à votre chef d’équipe, vous avez élaboré un plan de travail strict ou vous avez cessé d’être l’homme ou la femme qui dit « oui » à tout le monde afin de vous assurer que toutes les tâches soient accomplies de façon professionnelle et à l'heure.

Alors rappelez-vous, quand il s'agit de choisir votre faiblesse - ayez-en 2 de prêtes. Énoncez votre faiblesse, comment elle a été/ sera surmontée ou comment elle peut être convertie en force.


Soyez prêts pour l’entretien