Connecting to LinkedIn...

W1siziisimnvbxbpbgvkx3rozw1lx2fzc2v0cy9dyxjlzxjucm90dgvyiezsl2pwzy9iyw5uzxitmi1uzxcuanbnil1d

S’expatrier quand on a des enfants

W1siziisijiwmjavmdevmjmvmtcvmtavmtqvmzgwl2jlywnolte4njcynzffmtkymc5qcgcixsxbinailcj0ahvtyiisijgwmhg2ntbcdtawm2mixv0

S’expatrier est une expérience géniale ! Changement de culture, de paysages, d’atmosphère, etc. Cependant, c’est un projet qui se prépare, en particulier quand on a des enfants. Partir avec une famille de 3, 4, 5 personnes ne demande pas la même organisation que de partir tout seul. Il y a certaines difficultés auxquelles il faut se préparer mais, après ça, c’est surtout une aventure incroyablement enrichissante pour vous, vos enfants, et votre famille en général !


La période d'adaptation


  • Les premières semaines

Quand on s’expatrie en famille, il faut bien penser à avoir des économies de côté. Effectivement, en arrivant dans un nouveau pays, même si vous commencez à travailler directement, vous devrez attendre un mois avant de recevoir votre premier chèque de paie. 
Vous devez donc vous préparez à faire un certain nombre de dépenses sans avoir de revenu.
Il faut penser à la nourriture tout d’abord, 3 ou 4 bouches à nourrir ce n’est pas rien. 
Il faut ensuite penser au logement. Le temps de trouver une maison ou un appartement dans lequel vous pouvez vivre sur le plus long terme, vous allez sûrement devoir vivre dans un logement temporaire, Airbnb ou autre. En étant seul, on peut facilement rester en auberge de jeunesse quelques temps et ainsi éviter d’utiliser toutes ses économies d’un seul coup. Avec toute une petite famille et en particulier avec des enfants en bas âge, l’auberge de jeunesse n’est pas l’option la plus évidente, il est donc mieux d’opter pour un logement un peu plus confortable et donc probablement plus cher. Plus la famille est nombreuse, plus la note sera élevée. 
Une fois installé dans votre logement temporaire, commence la véritable recherche de logement. Il faut savoir que dans certains pays la caution peut s’élever à l'équivalent de 3 mois de loyer. Alors, encore une fois, avoir de l’argent de côté est primordial avant de s’expatrier, et plus votre famille est nombreuse, plus vos économies devront être importantes.

Maintenant que vous avez rassemblé toutes vos économies et que vous êtes prêt à partir vivre à l’étranger, vient une autre question. La garde et l’école des enfants. Vous allez sûrement être très occupé les premières semaines, entre votre nouveau travail et la recherche de logement. Il faut donc bien vous renseigner sur les services de crèche à votre disposition, ou prendre une nounou ou une fille/un garçon au pair pour quelques temps. Tout ça pour dire qu’il faut bien penser au fait que vous n’aurez peut-être pas énormément de temps pour vous occuper de votre famille. 
Le sujet de l’école arrive ensuite. Renseignez-vous bien sur les dates de rentrée et les documents à fournir pour inscrire vos enfants. Vous devez ensuite choisir le type d’école. École française, internationale ou locale ? Cela dépendra de ce que vous préférez pour vos enfants tout simplement. Conserver la culture du pays et permettre une acclimatation plus en douceur avec une école française, plonger à fond dans la culture du pays d’accueil avec une école locale ou développer un esprit multiculturel avec une école internationale. 


  • Les premiers mois :

Une fois que toutes les questions logistiques sont réglées, vient le sujet de l'adaptation au pays. Les premiers temps peuvent être assez délicats pour les enfants. 
Les adolescents ont parfois du mal à accepter l’idée de partir vivre dans un autre pays. C’est une période de la vie où les liens avec les amis sont très importants, et l’idée de les couper pour partir à plusieurs centaines voire milliers de kilomètres peut être difficile à accepter. Il faut donc bien discuter de ce sujet avant de s’en aller, afin de familiariser vos enfants avec l’idée de s’expatrier et ainsi rendre la transition plus facile. 
Une fois arrivé à l’étranger, il y a d’autres difficultés émotionnelles à surmonter. Débarquer dans un nouveau pays peut être source de stress pour un enfant. Ne pas comprendre la langue, faire face à une nouvelle culture, votre ou vos enfants se sentiront peut-être un peu déboussolés dans un premier temps, ils peuvent se sentir à l’écart, avoir un peu de mal à s’intégrer. Mais il faut savoir que c’est tout à fait normal, ils sortent complètement de leur zone de confort et cela peut être déstabilisant. Si cela arrive, il faudra bien les rassurer et leur expliquer que c’est normal, il faut un certain temps d’adaptation et c’est tout à fait naturel, ce n’est qu’un moment à passer avant que cette expérience prenne tout son sens.


L’arrivée des beaux jours


Vous êtes maintenant installé depuis quelques temps, vous avez pris vos marques et vos enfants aussi. La partie la plus intéressante arrive maintenant, pour vous et vos enfants. 
Après un petit temps d'acclimatation (ou pas pour certains). Vos enfants vont se découvrir de superbes compétences. Pour commencer, avec cette expatriation, ils vont développer une capacité d’adaptation remarquable, ils ont dû sortir de leur zone de confort et savent à présent comment évoluer dans des environnements différents. Cette sensation d’isolement, qu’ils ont éventuellement ressenti au premier abord, a disparu. Ils ont commencé à se familiariser avec la nouvelle langue et les nouveaux codes, osent de plus en plus aller vers les autres et commencent à se faire de nombreux amis. Découvrir une nouvelle culture leur permettra de développer une grande ouverture d’esprit, le changement est à présent naturel pour eux et c’est quelque chose qui restera toute leur vie. Ils seront beaucoup plus enclin à vivre de nouvelles expériences et aventures. Ils auront pris confiance en eux et toutes ces nouvelles compétences qu’ils développent les aideront tout le reste de leur vie.

En dehors de l’épanouissement purement psychologique, une expatriation pour une famille est l’occasion de vivre de nouvelles expériences ensemble, de découvrir de nouveaux paysages et activités, de vivre des choses que vous n'auriez jamais pu vivre en restant dans un seul pays.

Une expatriation en famille permet de resserrer les liens entre chaque membre. Pour affronter ces changements il faut se serrer les coudes, beaucoup communiquer et être présent pour chacun. Vous créerez une famille plus soudée que jamais.