background img

Choisir un cycle bachelor après le bac

Après le bac, de nombreux jeunes poursuivent leurs études pour obtenir la licence. Il s’agit d’un parcours classique, mais aujourd’hui, de plus en plus de jeunes sont séduits par le programme bachelor. Ce parcours vous intéresse ? Voici tout ce que vous devez savoir sur le cycle bachelor.

Lire également : Qui travaille dans un orphelinat ?

Le bachelor, un parcours universitaire de trois ans

Le Bachelor désigne à la fois le programme et le diplôme, mais en réalité, c’est plus le diplôme auquel on fait allusion quand on évoque ce terme. Le bachelor est à l’origine un diplôme équivalent à la licence pour les universités anglo-saxonnes. Pour ce qui du programme, il s’étale sur trois années. Il est également accessible après le bac à la suite d’une sélection de dossiers et d’un concours, mais dans la plupart des cas, ce sont des étudiants qui ont déjà un BTS ou un DUT qui s’orientent vers ce parcours.

Dans ce programme Bachelor, l’étudiant acquiert une base de connaissances lui permettant de directement commencer une activité professionnelle. Sur les premières années, les connaissances partagées sont plutôt généralistes, mais à la fin du cursus, on entre plus dans une spécialisation et une professionnalisation.

Lire également : Duolingo : Apprendre une nouvelle langue ?

Intégrer directement le milieu professionnel

Vous avez compris : pour le programme Bachelor, on est à la fois sur de la théorie et de la pratique. D’ailleurs, le cursus comprend de nombreux stages en entreprise, ce qui facilitera l’insertion de l’étudiant dans le milieu professionnel à la fin de ses études. Il est à préciser que le Bachelor a une notoriété internationale, ce qui fait que les étudiants ayant choisi ce cursus peuvent faire des semestres d’échanges à l’étranger. Ces passages à l’étranger sont aussi vus par les recruteurs comme des atouts, car l’étudiant a eu une petite expérience dans des entreprises étrangères.

Chaque année, le bachelor prend de la popularité. Ce parcours, souvent proposé par les grandes écoles, affiche de nombreux avantages. On peut citer entre autres son caractère professionnalisation qui convainc les étudiants. En effet, après trois années d’études, on peut accéder directement au milieu professionnel. Des PME comme de grandes multinationales privilégient les étudiants qui ont un diplôme Bachelor.

Que faire après son bachelor ?

Avec un Bachelor en poche, on peut directement obtenir un travail, ce qui n’est pas forcément le cas avec une licence. Ce point ne va pas forcément de soi, raison pour laquelle, il est bon de le souligner. En effet, un étudiant avec une licence devra encore poursuivre ses études pour se spécialiser et espérer décrocher un travail. Un titulaire d’un Bachelor peut même viser un poste à haute responsabilité : il a les épaules pour occuper la fonction de manager.

Après ce cursus Bachelor, l’étudiant peut très bien continuer ses études avec un cursus classique pour avoir un Master. Ces deux années en plus lui permettront de se spécialiser dans un domaine particulier. Il peut même se permettre une spécialisation dans un nouveau domaine : il aura ainsi une double compétence. L’étudiant peut aussi choisir de faire un parcours Bachelor en quatre ans et dans ce cas, il aura le Bachelor in Business Administration ou le BBA.

Suivre ce cursus

Le cursus bachelor touche aujourd’hui de nombreux domaines. Ceux proposés par les grandes écoles de commerce touchent plus les secteurs commerciaux, mais on peut aussi avoir ce programme dans d’autres domaines. Des écoles d’ingénieurs, des écoles de marketing, des écoles de ressources humaines et des écoles de communication proposent cette formule « bachelor ». Vous pouvez même trouver des écoles proposant ce programme en alternance.

Lorsque vous choisissez un programme « bachelor », il faut s’assurer que :

  • Le diplôme soit visé par l’Etat. En effet, certaines écoles proposent ce type de programme, mais leur diplôme n’est pas forcément visé par l’Etat,
  • Le diplôme soit certifié au Répertoire National de la certification Professionnelle,
  • Le diplôme ait une équivalence à la licence,
  • L’école qui propose le parcours fasse partie de la CGE ou de la conférence des grandes écoles.

Catégories de l'article :
Cursus