background img

Comment convaincre un employeur sans expérience ?

De nombreux candidats à la recherche d’emploi, en particulier parmi les jeunes diplômés, sont particulièrement préoccupés par l’entretien d’embauche en raison de leur manque d’expérience. Mais alors, comment trouver un emploi sans expérience ? Ce qui semble être un handicap au début peut être compensé en utilisant des méthodes qui ont prouvé leur efficacité.

Il peut être déstabilisant de se présenter à un entretien sans le matelas de sécurité que constitue l’expérience. Cependant, chaque année, de nombreuses personnes obtiennent un premier emploi satisfaisant alors que leur parcours professionnel est très limité.

A lire en complément : Ce que vous devez savoir sur le 3ème pilier 3A

En effet, si l’expérience est un atout apprécié par les employeurs, elle n’est pas la seule à compter aux yeux des recruteurs. Ils vous jugeront ainsi sur un ensemble d’autres qualités qu’il vous appartient de mettre en avant le jour de l’entretien. Pour vous y aider, voici les éléments clés qui vous permettront de compenser votre manque d’expérience lors de l’entretien.

appel à votre extra-professionnel Faites

Même si vous ne pouvez pas prétendre à une expérience professionnelle substantielle au cours de votre entretien, votre futur employeur s’attend à ce que vous puissiez exposer vos points forts à travers des exemples concrets de votre carrièreexpériences .

A lire en complément : Comment trouver un stage en bac pro ?

Pour cela, n’hésitez pas à miser sur vos expériences extra-professionnelles particulièrement formatrices. Ils peuvent ainsi être liés à votre vie associative pendant votre période étudiante, ou en lien avec vos passions.

Par exemple, une expérience dans le bureau étudiant de votre école ou l’organisation d’un voyage humanitaire sont des projets dont vous pouvez discuter au cours de l’entretien de recrutement. Assurez-vous également de choisir des expériences qui vous ont aidé à acquérir et à mobiliser des compétences qui vous seront utiles dans votre entreprise.

Valoriser un stage particulièrement instructif

N’oubliez pas que faire un stage dans le cadre de votre les études sont une véritable expérience de travail en tant que telle. Assurez-vous donc d’en parler avec éloquence pour convaincre le recruteur lors de l’entretien, même si celui-ci n’a duré « que » 6 mois.

Pour ce faire, préparez bien votre discours afin d’être aussi clair, précis et efficace que possible le jour J. Évoquez vos différentes missions, les ressources utilisées pour les réaliser, ainsi que vos résultats. Les employeurs apprécient les candidats qui ont suffisamment de commentaires analytiques sur leurs expériences, quelles qu’elles soient.

Pariez sur votre savoir-faire et votre relationnel

Si vous manquez d’expérience, vous ne maîtriserez probablement pas un très large éventail de « compétences difficiles » . Il s’agit en effet de compétences ou de savoir-faire qui ne sont acquis qu’au cours d’une carrière professionnelle bien fournie.

Cependant, vous serez également jugé par le recruteur sur d’autres qualités, plus assimilées au bien-être et à l’intelligence émotionnelle : les « soft skills ». Celles-ci sont en effet particulièrement appréciées, et il faudra en parler longuement lors de votre entretien.

Pour ce faire, assurez-vous de passer du temps en amont pour identifier ces qualités afin de bien les expliquer le jour J. Vous devrez également expliquer les raisons pour lesquelles ces actifs vous rendent particulièrement apte à intégrer le poste que vous souhaitez.

Parmi les compétences générales les plus appréciées en entreprise, on peut citer l’adaptabilité, la capacité de travailler en équipe, l’empathie, la capacité d’écoute, la créativité , etc.

Transformez votre faiblesse en un atout

Si vous n’avez que de courtes expériences sur votre CV, vous pouvez également en faire un atout. En effet, cela montre que vous avez su vous adapter et tirer parti de compétences issues de différents univers professionnels.

Cela rassurera votre employeur, pour qui la formation des débutants coûte cher. Votre adaptabilité et votre flexibilité seront donc appréciées à cet égard. C’est en effet plus facile pour former quelqu’un avec ces qualités précieuses, et il faudra donc les mettre en avant notamment le jour de l’entretien.

Travaillez dur sur d’autres aspects de l’entretien

Pour compenser votre manque d’expérience le jour J, vous devez être d’autant plus impeccable sur les autres aspects de l’entretien. Assurez-vous donc d’être préparé à l’avance, surtout en étudiant les principales questions pièges préférées par les employeurs , afin de ne pas être dégoûté.

Travaillez également sur votre fluidité orale, votre langage corporel et votre tenue vestimentaire pour faire la meilleure impression possible pendant l’entretien. En effet, les employeurs vous jugeront autant sur votre expérience que sur votre sang-froid et vos compétences en communication.

Enfin, n’oubliez pas de vous renseigner sur l’entreprise pour laquelle vous postulez afin de montrer votre intérêt au recruteur. Pour ce faire, vous pouvez écrire des feuilles sur la clé indicateurs de l’entreprise, tels que son organigramme, sa culture, ses principales activités, etc.

Mais la meilleure façon de préparer votre entretien est de confronter régulièrement des professionnels en amont, de recueillir des commentaires constructifs et de s’habituer à la pression générée par l’exercice. Découvrez les modules de coaching pour les entretiens d’embauche menés par des experts reconnus et multidisciplinaires qui assureront votre intégration professionnelle sur www.yapuka.org .

En complément :

  • Peu d’expérience professionnelle : comment réussir à se vendre en maintenance malgré ce manque ?
  • Réussir à affirmer son potentiel lors d’un entretien pour réussir à convaincre le recruteur
  • Comment trouver un emploi ? trouvez les offres d’emploi qui nous conviennent
  • Entretien : Adoptez la posture gagnante — 10 conseils essentiels
  • 6 conseils pour améliorer la communication non verbale en entrevue

Catégories de l'article :
News