background img

Où peut travailler une assistante dentaire ?

Que peut-on dire sur le fait d’être assistant dentaire aujourd’hui ?

En ce qui concerne les tâches administratives et la gestion du cabinet, l’assistant dentaire répond au téléphone, fixe les rendez-vous et accueille les patients. Ce professionnel met à jour les dossiers des patients. Il gère également souvent des stocks d’équipements (compresses, gants en latex…) et de médicaments. L’assistant dentaire traite le paiement des factures aux fournisseurs et l’encaissement des patients dans le cabinet, et assure le suivi des remboursements aux organismes de santé.

La deuxième fonction de l’assistant dentaire est de fournir une assistance technique au chirurgien-dentiste. Il installe le patient et prépare les plateaux contenant les instruments qu’il a lui-même stérilisés. L’assistant dentaire est également tenu de réaliser les préparations (ciments, amalgames) et de développer les images radiographiques prises par le dentiste. Pendant les interventions, l’assistant donne au dentiste les outils nécessaires dès qu’il Il en a besoin.

Lire également : Comment devenir un psychologue au Québec ?

Les postes d’assistante dentaire sont presque toujours occupés par des femmes, mais cela ne leur est pas réservé. Le plus souvent, l’assistant dentaire travaille dans un cabinet dentaire ou orthodontique, y compris un ou plusieurs praticiens. Ils peuvent également travailler dans un centre de soins dentaires, une clinique ou un laboratoire. Ce poste est prometteur car la plupart des dentistes choisissent d’embaucher un assistant.

Comment puis-je devenir assistant dentaire ? Quelles sont les perspectives d’évolution ?

Le titre d’assistant dentaire est requis pour exercer ce métier. Ce titre ne peut être préparé en alternance que dans le cadre d’un contrat de professionnalisation de 18 mois. Il est donc nécessaire d’avoir préalablement trouvé un employeur.

A lire en complément : Quelles sont les compétences acquises durant votre expérience professionnelle ?

L’assistant dentaire peut ensuite acquérir des spécialisations techniques dans le cadre de sa formation continue : dentisterie, pose de prothèses… Après plusieurs années d’expérience, un assistant dentaire peut devenir un superviseur poste d’une équipe de secrétaires ou d’aides médicales, dans un centre de soins ou un grand cabinet dentaire.

La bonne idée : une évaluation des compétences avant de revenir au métier d’assistante dentaire !

L’évaluation des compétences est un moment privilégié pour faire le point sur vos besoins, vos envies, vos forces et vos axes de développement. C’est un véritable tremplin pour apporter un changement positif dans votre vie. L’objectif est la construction d’un projet professionnel qui a du sens pour vous, c’est-à-dire qui répond à vos besoins essentiels et qui correspond à votre personnalité profonde. Votre projet doit également vous permettre de profiter de vos qualités naturelles. Ces deux conditions vous permettront d’être heureux et efficace dans votre nouvelle activité. Si vous avez l’idée de devenir assistant dentaire, l’évaluation des compétences peut vous renforcer dans cette idée, en précisant l’environnement qui vous convient le mieux, ou vous permettre de trouver un parcours professionnel plus approprié.

L’être humain donne un sens à sa vie en se sentant utile. Il est alors plus épanoui et plus heureux. Il existe de nombreuses façons d’être utile aux autres : diriger, représenter, assister, vendre, défendre… La place que vous voulez occuper dans la société détermine comment vous voulez être utile aux autres. Le test de 32 figures du destin, conçu par Orient’Action®, permet d’identifier ce lieu. La guérisseuse (ou guérisseuse), l’une de ces figures, guérit les maux physiques et psychiques qui affectent ses semblables. Il trouve son utilité grâce à trois rôles principaux : écouter pour soulager la souffrance, prévenir les maladies et guérir les maladies. L’assistant dentaire est l’une des professions correspondant à ce chiffre. Le test permet-il de mettre en évidence cet intérêt pour vous ?

Explorer vos valeurs

L’évaluation des compétences explore également vos valeurs. Ceux qui comptent le plus pour vous sont mis en évidence. L’autonomie, la stimulation et la bienveillance en sont quelques exemples. Le métier de dentiste l’assistant n’est pas entièrement adapté à l’expression de l’autonomie, car ce professionnel travaille constamment en tandem avec le chirurgien-dentiste ou le stomatologue. La valeur de la stimulation, associée à la volonté de relever des défis, correspond au métier d’assistant dentaire, en raison notamment de la grande diversité des tâches. Ce métier vous permet également d’exprimer la bienveillance, une valeur qui signifie que le principe directeur de votre vie est de faire le bien autour de vous.

L’étude de vos équilibres de vie

L’une des parties de l’analyse de vos besoins lors de l’évaluation de vos compétences consiste à définir vos équilibres de vie. Il y a cinq domaines principaux : professionnel, familial, couple, social et intime (passions personnelles). La question est d’évaluer la part de votre temps consacrée à chacun de ces domaines, et l’équilibre souhaité, la répartition qui vous permettrait d’être serein. Le travail de l’assistant dentaire est organisé en fonction des heures d’ouverture du pratique, y compris parfois le samedi. Il est présent avant le premier rendez-vous et après le dernier. Il peut arriver que des rendez-vous urgents soient ajoutés à la fin de la journée. Le parcours professionnel choisi à la fin de votre évaluation des compétences doit être compatible avec la vie que vous souhaitez mener.

L’étude de votre personnalité

L’évaluation des compétences vous permet également d’analyser le type de personne avec laquelle vous souhaitez travailler, votre comportement au sein d’un groupe, le type d’entreprise capable de répondre à vos besoins… Les conditions de travail d’un assistant dentaire dans le cabinet d’un dentiste exerçant seul (en libéral) sont nécessairement différentes de celles d’un assistant dentaire dans un grand centre de soins.

L’évaluation des compétences comprend des tests supplémentaires sur votre comportement et vos motivations dans un environnement professionnel. Parmi les différents résultats de ces tests, un tableau récapitulatif (classé par secteur professionnel) indique les professions les plus pertinentes pour vous, ainsi que leur pourcentage de correspondent à votre profil professionnel. Il est conseillé de ne prendre en compte que les métiers qui ont atteint au moins 60 % d’adéquation pour envisager un recyclage professionnel. Dans quelle position la profession d’assistante dentaire apparaît-elle dans ce tableau ?

Vos qualités personnelles sont également étudiées lors de l’évaluation des compétences. Devenir assistant dentaire est particulièrement destiné aux personnes polyvalentes, organisées et rigoureuses (règles d’hygiène strictes et nombreux dossiers de patients à gérer). Des qualités relationnelles sont également nécessaires, car un assistant dentaire accueille les patients et doit parfois les aider à se détendre afin de faciliter l’intervention du dentiste.

Comment pouvez-vous mobiliser votre CPF pour financer votre évaluation des compétences ?

Plusieurs moyens de financement sont possibles pour une évaluation des compétences. Ne manquez donc pas cette occasion unique d’être accompagné d’un professionnel dans votre recyclage.

La première façon de financer vos compétences en bilan est de mobiliser votre compte CPF (Personal Training Account). Le CPF permet de financer la formation nécessaire pour acquérir de nouvelles compétences afin d’évoluer dans sa profession ou de mettre en place un recyclage professionnel. À ce titre, l’évaluation des compétences est prise en charge. Chaque personne (salariée ou indépendante) dispose, dès son entrée sur le marché du travail, d’un CPF. Chaque année, en avril, le CPF est alimenté automatiquement, proportionnellement au temps de travail effectué au cours de l’année. Le CPF vous offre une autonomie dans la gestion de votre formation.

Votre compte sur la plateforme moncompteformation.gouv.fr vous indique le montant (en euros) dont vous disposez tout au long de votre vie active (jusqu’à votre retraite). Une fois connecté, vous sélectionnez la formation souhaitée et vous validez votre demande de mobilisation de votre CPF. Le processus est très rapide. Vous pouvez faire un entretien préliminaire avec un consultant de l’organisation que vous avez choisie deux à trois jours plus tard ! Votre employeur n’est pas tenu d’en être informé. Si vous le souhaitez faites une partie de la vérification des compétences pendant votre temps de travail, cependant, vous devrez obtenir son approbation.

Si le prix de votre évaluation des compétences est supérieur au montant acquis sur votre CPF, il est possible de compléter le financement avec vos propres fonds.

Quels sont les autres moyens de financement ?

Votre employeur peut également gérer lui-même le financement de votre évaluation des compétences si le plan de développement des compétences de l’entreprise le prévoit (sans mobiliser votre CPF). Même dans ce cas, les conclusions du bilan ne lui seront jamais communiquées. Le financement est assuré par l’OPCO (opérateur de compétences), qui appartient à l’entreprise pour laquelle vous travaillez.

Si vous êtes à la recherche d’un emploi, vous n’alimentez plus votre CPF. Mais vous pouvez utiliser vos droits acquis au cours de vos activités passées pour prendre en charge l’évaluation de vos compétences. Dans ce cas, Pôle emploi fournit un financement dans les limites de vos droits acquis. Si vous ne disposez pas d’un crédit suffisant sur votre CPF, un financement supplémentaire est possible grâce à l’aide individuelle à la formation (AIF).

Si vous êtes un travailleur indépendant, vous apportez une contribution spécifique au financement de la formation continue, qui comprend une évaluation des compétences. Vous devez contacter le fonds d’assurance formation (FAF) qui gère votre contribution et fixe les conditions de prise en charge.

L’évaluation des compétences peut également être financée par d’autres mécanismes, notamment par l’Agefiph (Association pour la gestion du Fonds pour l’intégration professionnelle des personnes handicapées) aux personnes handicapées, la CPAM dans le contexte d’un arrêt de travail (burn-out…), CARSAT (Pension et Caisse d’assurance maladie professionnelle) en cas d’accident du travail ou d’arrangements régionaux ou départementaux spécifiques.

La

méthode de soutien unique d’ORIENTACTION vous permet de mieux vous comprendre et de construire votre avenir de manière sereine.

Un groupe de premier plan dans le domaine du soutien professionnel, le Le groupe ORIENTACTION compte plus de 130 entreprises en France métropolitaine et dans les territoires d’outre-mer. Contactez-nous pour bénéficier d’une évaluation des compétences sur mesure !

Auteur : Sandra Grès

Catégories de l'article :
Cursus