background img

10 métiers nécessitant le permis de conduire

man driving vehicle with GPS system turned on

Le permis de conduire est l’un des documents indispensables que doit posséder tout bon conducteur. Il permet aux usagers de la route de prouver qu’ils ont reçu une formation leur permettant de conduire prudemment et d’éviter les accidents. Il offre même à certaines personnes la possibilité d’exercer un métier. Découvrez ici 10 des métiers dont l’exercice requiert la possession de ce document.

1.   Le moniteur de conduite

Le moniteur de conduite est un professionnel qui se doit d’avoir une excellente maîtrise du code la poste ou autre structure. Le rôle de cet expert est d’aider et d’accompagner d’autres potentiels conducteurs à acquérir eux aussi leurs permis de conduire. Pour exercer ce métier, il se doit de donner l’exemple en ayant lui aussi, ce document en sa possession.

A lire aussi : Les atouts d'une formation axée sur l'épanouissement personnel

C’est l’une des conditions réglementaires qui lui permettra de donner des cours théoriques, pratiques et de présenter des candidats à l’examen. Cette obligation s’impose à tous les futurs moniteurs de conduite.

2.   Le livreur

Il est vivement recommandé d’avoir un permis de conduire avant de postuler pour un poste de livreur. Pour obtenir le document, il ne vous suffit pas simplement de vous inscrire dans une auto-école. Vous devez aussi et surtout suivre une formation théorique et pratique, puis répondre à 40 questions lors de l’examen final.

A voir aussi : Mélanie2web : accéder à son compte

Bien qu’en général, les motos et les VAE soient utilisés par les livreurs, il est tout de même indispensable de détenir votre permis de conduire sur vous. Que vous ayez passé l’examen en ligne grâce à une application mobile ou dans une salle d’examen physique, le document restera valide. Vous pouvez donc le présenter à un recruteur en toute sérénité et ainsi retenir l’attention.

3.   L’agent commercial

Le permis est aussi capital lorsque vous souhaitez postuler pour un poste d’agent commercial. Habituellement, ce métier vous poussera à vous déplacer vers les clients à bord d’un véhicule. Votre permis de conduire vous permettra de vous faire des entrevues avec les prospects et d’arranger ou de conclure des ventes.

4.   L’ambulancier

Pour porter assistance à des malades ou à des blessés, vous devez posséder ce document. Le permis vous permet d’être embauché rapidement, si vous remplissez toutes les autres conditions liées au poste. Vous devez être prudent sur la route, respecter les autres usagers malgré le caractère prioritaire des ambulances.

5.   Le chauffeur de bus

Pour devenir chauffeur de bus, vous devez avoir un permis de conduire pour cette catégorie de véhicules. En plus de vos compétences personnelles et professionnelles, ce livret du conducteur vous permettra de rester vigilant sur la route. N’hésitez pas à le garder près de votre CV ou de vos dossiers administratifs pour éviter sa perte.

6.   L’ouvrier routier

Le métier consiste à assurer le maintien en état de la zone à couvrir. L’employé doit s’assurer du domaine routier dont il a la responsabilité. Le permis de conduire fait office de garantie et pousse l’employeur à confier plus de responsabilités à l’ouvrier sans craindre la violation du Code de la route.

7.   Le conducteur de poids lourd

La sécurité routière est un point très important pour les conducteurs de poids lourds. Pour une réduction des risques d’accident, les entreprises de transport pour poids lourds exigent que leurs employés disposent tous d’un permis poids lourds conforme aux règles. Cette disposition permet de protéger à la fois l’employé et les autres usagers de la route. Si vous voulez exercer en tant que conducteur poids lourds, vous devez également être attentif et soucieux du respect du Code de la route.

8.   L’expert en automobile

Pour être expert automobile, il est également obligatoire de détenir ce type de document. En effet, le métier consiste à connaître et à évaluer tous les rouages qui sont liés à un véhicule. Vous devez donc présenter ou attester que vous avez un permis de conduire pour avoir la chance d’être retenu à ce poste. Le métier permet de connaître un maximum d’informations afin de déterminer les causes d’un sinistre, d’un dommage ou d’un accident sur un véhicule.

9.   Le transporteur

Le transporteur est un professionnel qui a pour mission d’assurer le transport d’une grande quantité de marchandises. Pour exercer ce métier, il vous faut détenir un permis de conduire valide. La catégorie du permis que le candidat devra présenter pendant l’entretien peut parfois varier en fonction du véhicule à conduire. Toutefois, il est préférable d’avoir au minimum un permis de catégorie B ou un permis poids lourds, avant de s’intéresser de près à ce secteur d’activité.

10.   Chauffeur de véhicule particulier

Le chauffeur est un professionnel qui a pour mission de conduire son employeur à bon port. Son permis de conduire lui permet de montrer qu’il connaît correctement les Codes de la route. Il peut ainsi faire des courses, déposer son employeur et le chercher après une journée de travail.

11 Le technicien de maintenance automobile

Le technicien de maintenance automobile est un métier qui nécessite une grande connaissance en mécanique et en électricité. Il doit aussi être capable de diagnostiquer les pannes et d’effectuer des réparations sur tous types de véhicules. Pour exercer ce métier, il est indispensable d’avoir le permis de conduire afin de pouvoir tester les voitures avant leur restitution aux clients.

Effectivement, le technicien doit s’assurer du bon fonctionnement du véhicule après la réparation ou l’entretien effectué. Cela passe par des tests routiers pour vérifier que tout est parfaitement en ordre : freins, suspensions, moteur, direction… Sans cette étape essentielle, il serait impossible pour lui de livrer un travail complet et efficace à ses clients.

Posséder le permis B permet aussi au technicien d’être autonome dans son travail. Il peut se rendre chez les clients directement pour effectuer des interventions à domicile ou sur leur lieu de travail sans avoir besoin d’un autre chauffeur pour transporter outillage et pièces détachées.

Le permis B est donc essentiel dans la pratique quotidienne du métier, avec notamment une obligation réglementaire vis-à-vis des assurances professionnelles liée aux déplacements professionnels qu’il implique. Être titulaire du précieux sésame garantit ainsi une polyvalence accrue pour ce type de professionnel très sollicité dans nos sociétés modernes où l’utilisation intensive des véhicules motorisés fait partie intégrante du paysage urbain comme rural.

12 Le chauffeur de taxi

En France, le métier de chauffeur de taxi fait partie des professions réglementées. Pour y accéder, il est nécessaire d’obtenir une carte professionnelle, délivrée par la préfecture. Celle-ci est assortie d’une condition sine qua non : être titulaire du permis de conduire B depuis au moins trois ans.

Le chauffeur de taxi doit évidemment pouvoir maîtriser tous types de véhicules et disposer d’un bon sens géographique. Il doit connaître les rues, avenues et impasses pour mener à bien ses courses dans les meilleurs délais, en évitant les embouteillages autant que possible. Des compétences en langues étrangères peuvent aussi s’avérer très utiles pour satisfaire une clientèle internationale toujours plus exigeante.

Il peut arriver que le chauffeur doive faire face à des clients difficiles ou agressifs. Dans ce cas-là, il devra faire preuve d’un grand sang-froid pour ne pas mettre en danger sa propre sécurité ni celle des autres usagers de la route qu’il croise durant son service. Un permis valide garantit donc l’apprentissage tout au long du parcours professionnel afin que cette expérience reste positive malgré ces situations souvent tendues qui font partie intégrante du quotidien.

L’utilisation intensive du véhicule implique aussi un entretien rigoureux afin qu’il soit disponible à toute heure et en toutes circonstances. La connaissance élémentaire permet ainsi au conducteur-taxi d’être capable d’effectuer lui-même certains réglages courants sur le véhicule, de vérifier la pression des pneus ou encore l’huile moteur sans avoir besoin de passer par un garage.

Le métier de chauffeur de taxi est une profession exigeante qui nécessite d’être constamment à la hauteur. C’est aussi un travail très valorisant pour ceux qui aiment les contacts humains et faire découvrir leur ville aux touristes, comme dans certaines régions plus isolées où il peut être considéré comme un service public essentiel à la mobilité.

Catégories de l'article :
News