background img

Quelles sont les motivations pour devenir cadre de santé ?

Contenu  : L’évolution vers un environnement de santé peut présenter différents avantages, mais elle présente également des inconvénients. C’est un statut avec des responsabilités qui ne convient pas à tout le monde, il est donc important de se familiariser avec cette profession avant de se lancer dans une formation de responsable de la santé.

Vous trouverez ici toutes les informations pour connaître un peu mieux cette évolution possible et vous découvrirez à la fin de cet article le témoignage de Romain, invalider le cadre FF. Il nous fait part de son expérience en tant que responsable de la santé.

A voir aussi : Quelle est la différence entre leadership et management ?

Définition et rôle d’un cadre de santé

Les professions de la gestion de la santé couvrent principalement la profession de responsable du secteur des activités de soins et la profession de formateur de professionnels de la santé.

A lire également : Quel salaire pour un chef d'entreprise ?

Pour accéder à la formation des cadres de santé, il est obligatoire d’être titulaire d’un diplôme de professionnel de la santé.

Ces professions peuvent être exercées dans divers environnements, organisations et structures et avec différents niveaux de responsabilité. Le responsable de la santé responsable du secteur des activités de soins peut exercer sa profession dans des établissements de santé publics ou privés, sanitaires ou médico-sociaux, ainsi que dans un réseau de soins, dans un secteur d’activité extra-hospitalier, donc des structures pouvant être de tailles différentes.

Le concours pour devenir responsable de la santé

Le diplôme de direction de la santé est reconnu comme Bac 5.

Pour pouvoir passer l’examen d’entrée à l’Institut de formation des cadres de santé, il est impératif d’avoir exercé une profession paramédicale pendant au moins 4 ans à temps plein au 31 janvier de l’année du concours.

Même si ce diplôme est fortement recommandé, il est toutefois possible d’agir en tant que cadre exécutif, sans passer par un IFCS. Vous l’avez découvert dans le témoignage à la fin de cet article.

La fiche de travail d’une santé

exécutif

Quel est le rôle d’un environnement de santé ?

Les principales compétences d’un environnement de santé : gestion d’équipe, gestion, coordination et formation.

Les différentes missions du cadre de santé dépendent de l’endroit où il est exercé. Voici les principales missions d’un cadre de santé :

  • Développer un projet paramédical, dans le cadre du projet de soins pour une ou plusieurs unités, voire un service, en cohérence avec le projet de service ou d’établissement.
  • Établissez des objectifs de service.
  • Organiser le séjour des patients et leur projet de soins.
  • Gérer le personnel de l’unité ou du service en veillant à ce que le personnel soit en adéquation avec les besoins du service ou des unités de soins.
  • Assurer la capacité opérationnelle de l’unité ou du service, en tenant compte du nombre de personnel disponible.
  • Gérez les équipes quotidiennement : temps de travail, absences, périodes de repos et congés conformément à la législation et intégration des données dans le temps outils de gestion.
  • Adapter les ressources humaines et gérer les compétences en fonction des caractéristiques du patient et des procédures de soins paramédicaux effectuées.
  • Fournir un soutien technique ou psychologique au personnel sous sa responsabilité.
  • Transmettre des informations entre la direction des soins et les équipes.
  • Organisez le travail au sein de l’équipe : analysez les besoins du service, planifiez les activités hebdomadaires et quotidiennes.
  • Transmettre les ordonnances médicales aux équipes et superviser les transmissions.
  • Assurer la mise en œuvre et le bon maintien du dossier de soins. Participer au développement de nouveaux outils de prise en charge et de soins aux patients, le cas échéant.
  • Gérez un budget pour les achats quotidiens d’équipement.
  • Assurez le respect des protocoles d’hygiène et de sécurité.
  • Promouvoir l’amélioration continue de la qualité des services : droits et informations des patients, organisation des soins aux patients, amélioration des pratiques professionnelles, surveillance et prévention des maladies infectieuses risques, vigilance sanitaire, individualisation des soins, etc.
  • Assurer le bon fonctionnement des installations et des équipements, assurer le suivi des services de maintenance.
  • Accueillez les stagiaires, organisez leur supervision et leur formation.
  • Évaluez les compétences d’équipe.
  • Participer à l’intégration et à la supervision de nouveaux employés et stagiaires.
  • Identifier les besoins de formation du personnel et participer à leur formation en ligne avec le projet de soins.
  • Gérer les horaires du personnel en liaison possible avec ceux des autres services paramédicaux.
  • Participer aux réunions de coordination des services et des soins.

Le salaire d’un responsable de la santé

Quel est le salaire d’un cadre infirmier ? Au début de sa carrière, un responsable de la santé gagne 2127,44€ et à la fin de sa carrière, le responsable de la santé peut s’attendre à recevoir 3130,25€.

Étape No Durée de l’étape Indice du brut Indice augmenté Salaire brut
1 1 an 531 454 2127,44€
2 2 ans 543 462 2164,93€
3 2 ans 573 484 2268,02€
4 2 ans 597 503 2357,06
5 3 ans 630 528 2474,21€
6 3 ans 661 552 2586,67€
7 3 ans 702 583 2731,94€
8 3 ans 725 600 2811,60€
9 3 ans 760 627 2938,12€
10 3 ans 785 646 3027,16€
11 815 668 3130,25

Pour connaître le salaire d’un responsable santé senior, il suffit d’ajouter environ 300€, que ce soit au début ou à la fin d’une carrière.

Les avantages et les inconvénients

Quels sont les avantages de devenir un responsable de la santé ?

  • Reconnaissance
  • Le salaire
  • artisanat polyvalent
  • Comment évoluer au sein de la profession infirmière
  • L’occasion d’enseigner

Quels sont les inconvénients ?

  • Les horaires de travail
  • Le fardeau administratif
  • Pression de direction possible
  • Planifications à gérer
  • Les études qui seront reprendront et le coût de la formation

témoignage

Voici le témoignage de Romain, un infirmier aux antécédents atypiques. Vous découvrirez son expérience du framework de santé ide FF.

  1. Votre parcours est assez atypique, pouvez-vous nous en parler ?

Depuis l’université je souhaite exercer la profession d’infirmière, pour cela j’avais deux possibilités, suivre un cours par voie générale avec le passage du BAC puis entrer dans l’IFSI ou suivre le parcours professionnel, celui que j’ai choisi. J’ai donc passé un service personnel BEPA, puis une mention complémentaire de l’aide à domicile.

Ensuite, j’ai suivi la formation en tant que soignant. Après avoir obtenu mon diplôme d’assistante infirmière, j’ai travaillé pendant cinq ans dans différents départements (SSR, soins palliatifs, médecine polyvalente et gastroentérologie, puis en cardiologie interventionnelle).

En 2011, j’ai retourné à l’école pour suivre une formation en soins infirmiers Diplômée en 2014, j’ai commencé par un travail intérimaire, puis je me suis engagée dans le service de santé militaire où j’ai travaillé pendant trois ans en réanimation.

Après avoir quitté l’armée il y a 2 ans, j’ai suivi une année de formation en tant qu’infirmière formatrice et depuis février 2019, je suis infirmière et responsable de la santé dans une structure médico-sociale qui accueille les personnes handicapées. Dans quelques semaines, je me joindrai à une clinique chirurgicale pour assumer les mêmes fonctions la nuit.

  1. Pouvez-vous nous parler de votre expérience de cadre ?

J’ai une très bonne expérience avec cette fonction. Il s’agit certainement d’un changement radical de profession parce qu’on laisse les soins à gérer. Le milieu de la santé est un gestionnaire local qui doit être présent le plus près possible des professionnels pour les accompagner sur un quotidiennement dans leur travail, en changement. Il s’agit de les écouter et de les conseiller. Cela signifie également avoir une nouvelle place dans l’équipe, celle du supérieur hiérarchique. Vous devez accepter que vous n’ayez plus la même relation avec les agents.

  1. Pouvez-vous nous expliquer un peu plus sur votre expérience en tant qu’IDE formateur ?

Depuis que j’ai obtenu mon diplôme d’infirmière, je travaillais pour un centre de formation en vacances et quand j’ai quitté l’armée, le centre en question était à la recherche d’une infirmière formatrice.

J’ai participé à des formations dans le secteur des services personnels et médico-sociaux. J’ai formé des professionnels de terrain et de futurs managers locaux du niveau BEP au BAC 3. C’était très intéressant, car j’ai toujours attaché beaucoup d’importance à la transmission des connaissances et c’est l’une des missions des infirmières à transmettre. Il permet également de poser des questions sur ses pratiques professionnelles.

  1. Pouvez-vous nous parler de l’IED dans l’armée, quelle différence avez-vous constatée avec l’IDE en civil ?

Être infirmier militaire, c’est avant tout être infirmier.

La première différence est le statut, car vous êtes militaire et vous êtes donc soumis aux mêmes droits et devoirs que les militaires. Ensuite, lorsque vous exercez dans un hôpital de formation militaire (équivalent à un CHU), la vie quotidienne des infirmières est la même que celle d’une infirmière civile dans un service de santé. La première différence est que vous pouvez aller à l’extérieur des opérations, sur des théâtres de guerre. Lorsque vous êtes infirmier dans un régiment ou dans une base militaire, vous avez deux types d’exercices, celui du suivi médical qui s’apparente à la médecine du travail et celui du soutien sanitaire.

  1. Selon vous, quelle est la C’est le plus dur d’être infirmière ?

Je n’ai rien en tête pour cela. Je dirais que ce qui est parfois le plus préoccupant, ce sont les horaires, nous n’avons pas de travail qui nous règle comme du papier à musique de 9 h à 17 h. Mais après cela reste un détail, il y a beaucoup de points positifs qui viennent vous faire oublier.

  1. Selon vous, qu’est-ce qui pourrait vous aider à améliorer votre IED quotidien ?

Une meilleure reconnaissance de notre profession et de nos compétences.

  1. Selon vous, quels sont les différents moyens pour un EDI de gagner plus d’argent ?

Évoluez, développez de nouvelles compétences. Dans mon cas, j’ai vu mon salaire augmenter au fur et à mesure de l’évolution de ma carrière.

  1. Quels sont vos projets et les évolutions que vous souhaitez réaliser ? Le futur ?

Je voulais trouver un poste à midi, c’est fait, afin de pouvoir profiter de mes activités extra-professionnelles. L’horaire à 12h00 présente de nombreux avantages.

  1. Si vous deviez reconvertir demain, que feriez-vous ?

Je lâchais tout, je faisais une formation pour avoir un travail qui me permettrait d’être nomade, de voyager et de profiter de la vie.

Si vous souhaitez approfondir vos recherches sur les développements et les reconversions après l’IDE, vous trouverez le dossier complet ici.

Catégories de l'article :
Entreprise
Show Buttons
Hide Buttons